La pépite rouennaise Creative Data lève 850000 euros

La start-up rouennaise Creative data lève 850 000 euros et lance une plate-forme pour permettre aux entreprises de donner du sens à leurs données.

Installée sur l’hôtel d’entreprises de Seine Innopolis (Petit-Quevilly, Seine-Maritime) près de Rouen, Creative Data (15 collaborateurs) annonce ce mardi 15 septembre une première levée de fonds de 850 000 euros. La start-up rouennaise spécialiste du big data et de l’analyse prédictive, a reçu le soutien du normand NCI (Normandie Capital Investissement) et de Kima Ventures (Xavier Niel).

Parallèlement à cette levée de fonds, la start-up annonce le lancement d’une plate-forme de collecte et d’interprétation de données qui vise à permettre aux entreprises d’analyser leurs données et celles de leur écosystème et de les utiliser comme levier de performance, de croissance et d’innovation.

Démocratiser l’accès au Big Data

Creative Data qui veut « démocratiser l’accès au big data » estime que les données numériques « représentent un gisement de valeur pour le monde économique », selon la formule d’Arnaud Muller, le PDG. L’utilisateur accède à cette plate-forme via une « box » mise au point par l’entreprise. Celle-ci contient un processeur et toute la machinerie informatique pour accèder aux données, les compiler et les retranscrire sous forme de graphiques, accessibles aux non initiés. L’entreprise propose deux solutions pour le stockage des données de ses clients : dans son cloud sécurisé ou sur le système du client s’il le considère suffisament sûr.

Creative Data a été créée en 2013 par Arnaud Muller ; depuis deux ans, la start-up met à la portée des entreprises, établissements, banques, cliniques, hôpitaux, ses solutions technologiques « big data ». Elle propose des prestations d’analyse prédictive à partir de l’analyse en temps réel de toutes les données disponibles. Du marketing à la médecine, les usages de cet « apprentissage automatique » à partir des données sont en train d’exploser. L’entreprise emploie surtout des data scientists, ces professionnels à la croisée des mathématiques et de l’informatique.

Source : Claire GARNIER